L'E.M.D.R. c'est quoi ?

En 1987, l'EMDR (Eyes Movement Desensitization and Reprocessing) voit le jour. Cette technique apporte une alternative aux traitements du stress post-traumatique et propose des applications dans d’autres domaines. Elle fait partie des dernières révolutions thérapeutiques.
 
Francine Shapiro, psychologue américaine, découvre cette méthode fortuitement, lorsqu'elle traverse un parc avec à l’esprit, un certain nombre de pensées désagréables. Elle se rend compte qu'au fur et à mesure que ses yeux regardent à droite et à gauche, l'émotion reliée aux pensées négatives s'estompe. Intriguée, elle reproduit l’expérience avec un groupe de volontaires puis poursuit ses recherches et en fait le sujet de sa thèse de doctorat.
 
David Servan-Schreiber importe la technique en France et la réserve au corps médical. Il dépose la marque « EMDR France ».
 
Comme pour l’hypnose éricksonienne, deux courants s’opposent aujourd’hui : celui de la vulgarisation (IMO, HTSMA, RITMO®...) et celui du domaine réservé.
 


Comment se déroule une séance de désensibilisation ?

Devant la réactivation probable d'émotions intenses, le(la) praticien(ne) prend un certain nombre de précautions et suit un déroulé précis et adapté au sujet.
 

  • Le sujet relate l'évènement traumatique et la perception cognitive qu'il a de lui dans cet événement en évaluant son niveau de stress

  • suivent des séquences de stimulation bilatérale tandis que le sujet continue de penser à l'événement

  • Lors de pauses régulières, le sujet exprime son ressenti, raconte son expérience, et réévlue son niveau de stress

  • Les séquences sont répétées jusqu'à ce qye le sujet constate une diminution satisafaisante de son émotion
     

Une désensibilisation peut ainsi advenir en quelques séances, voire en une seule.

camille mouton chandanson psychothérapeute

Camille Mouton-Chandanson

 Psychopraticien, hypnothérapeute, systémie familiale et conjugale.